Les 10 commandements de la rédaction web et du copywriting

succes-grace-a-la-redaction-web
  1. Ton client tu connaîtras.
  2. Son univers tu comprendras.
  3. Son marché tu sonderas.
  4. Une stratégie pertinente tu construiras.
  5. Son contenu tu soigneras.
  6. Á ses clients tu parleras.
  7. Son image tu défendras.
  8. 1OO fois tu reliras !
  9. Les moteurs de recherches tu n’oublieras pas !
  10. Fier de ton travail il faut que tu sois.

10-commandements-redaction-web

Voici 10 petites lignes qui résument à elles seules ce que tout bon rédacteur doit être à même de mettre en place et de respecter. 10 lignes qui prouvent qu’écrire pour le web n’est pas qu’une question de créativité et de style, mais bel et bien une discipline à part entière.

Passons tout ça à la moulinette.

1 Tous les rédacteurs doivent connaître l’univers de chacun de leurs clients

Comment créer une ligne éditoriale qui allie cohérence et crédibilité si on ne connait pas bien son client ?
Il faut être à même de bien saisir ses attentes et de soumettre un plan d’attaque pertinent et une stratégie de contenu rentable.

2 Les particularités de la niche concernée

Toute niche doit être étudiée, décortiquée, analysée.

Est-elle concurrentielle ? Que faut-il mettre en avant ? Qui est le public cible ? Autant de questions qui doivent vous permettre de créer une méthodologie qui servira à la production de contenu de chaque page sur laquelle vous travaillerez.

3 L’étude marché est primordiale

Avant de tenter de positionner quelque page que ce soit, il est nécessaire d’analyser et de passer la concurrence au crible.

analyse-marche-big-data

Les bonnes pratiques liées à un marché particulier peuvent différer de ce que vous avez l’habitude de faire. Saisissez bien les contraintes qui s’imposent à vous. Servez-vous en pour la suite.

4 L’élaboration de la stratégie marketing

strategie-marketing-analyse-marché

Après la phase d’analyse, vient la phase de réflexion. Le conseil en stratégie de communication est très important. Un client arrive parfois avec une idée, sans pour autant avoir les contraintes liées à son marché en tête.

C’est d’autant plus vrai avec des clients issus de commerces physiques qui entendent étendre leur activité au web. Il faut donc arriver à faire entendre qu’il s’agit de 2 univers différents. C’est là que votre savoir-faire fait la différence.

5 La création du contenu

Le content marketing que vous produirez devra tenir compte de toutes les analyses faites en amont. On ne se contente pas d’écrire selon ses envies, mais on ouvre ses chakras pour être à même de séduire la clientèle visée et s’assurer sa fidélisation. C’est le rôle de la majorité du contenu web, même s’il n’en a parfois pas l’air.

La clientèle, parlons-en…

6 Vous parlez à des clients potentiels, ne l’oubliez jamais !

Tous les contenus textuels rédigés doivent être tournés vers la conversion. Il faut attirer, susciter l’engagement, inciter à l’action et fidéliser.

Des phrases courtes et efficaces, des informations pertinentes, une vraie valeur ajoutée pour l’utilisateur, tels sont les fondamentaux de votre content marketing.

Ce n’est qu’à ce prix que vous arriverez à convaincre. C’est pour cette raison que la phase de ciblage est ULTRA importante. Comment rédiger une page web pertinente si on ne sait pas à qui on s’adresse ?

7 Vous parlez au nom de votre client

Soignez la e-réputation et la notoriété du client. Même s’il est de son devoir de s’en charger en grande partie, votre contenu doit être raccord avec son discours et à même d’accroître cette réputation.

Soignez chaque page, chaque paragraphe, pour que son image de marque soit mise en avant. En aucun cas elle ne doit pâtir d’un contenu approximatif ou trop pauvre.

8 On n’oublie jamais la relecture

Même si nul n’est à l’abri d’une coquille, il faut être sûr de livrer un contenu écrit correctement. On laisse reposer, on revient dessus et on passe au crible.

Il est impensable de livrer un texte avec des fautes. C’est la base du métier de rédacteur web, bien écrire !
Autre point, on oublie le duplicate content ! La honte et l’opprobre s’abattraient sur vous !

honte-duplicate-content-interdit

9 On n’oublie pas l’optimisation sémantique

Pour trop de rédacteurs, l’optimisation SEO se limite à l’utilisation de YOAST… Grosse erreur ! De plus en plus de monde utilise des outils d’optimisation. Il suffit de passer quelques pages à la moulinette pour s’en rendre compte. On ne se contente donc pas de caser 2-3 mots clés au fil du texte, sous peine de n’être pas à même de rivaliser en termes de positionnement.

N’oubliez jamais la plus-value d’une page bien rédigée et bien optimisée !

10 Il faut avoir envie de faire lire son travail à sa mère !

Je me répète cette phrase sans cesse. Il faut être fier du travail accompli. On ne livre pas une rédaction dont on doute trop.

Il faut que vous soyez sûr d’apporter au moins une information importante, que l’optimisation sémantique et technique soient impeccables, et que le ton puisse transformer d’éventuels prospects en clients. Si ces critères sont réunis, il n’y a pas de raison pour que le résultat ne soit pas au rendez-vous !

En conclusion, il ne suffit pas de bien écrire !

Il faut tenir compte de toutes les contraintes de la communication digitale. La rédaction de contenu doit être réalisée en fonction des attentes d’un public et d’un support donnés. On n’écrit pas de la même façon pour un article de blog, que pour un mailing par exemple. Les canaux de diffusion auront donc autant d’importance que le fait d’avoir su cibler le bon public.

Chère rédactrice et cher rédacteur qui lit ces lignes, ne te contente donc pas de suivre un script donné. Apprends de ton côté à mettre en place une stratégie. C’est le meilleur moyen de te démarquer et de sortir du lot. On peut te demander de mettre 10 fois « slip de bains » dans ton texte, mais peut-être es-tu capable de la jouer plus fine… Tu peux peut-être proposer mieux pour un meilleur résultat ? Dans ce cas, tu feras preuve de ton savoir-faire et de ta maîtrise du métier.

sotir-du-lot-compétences-particulières

Cherche un projet web qui en vaut la peine et éclate-toi à faire ton métier à fond ! Si tu es freelance, ce n’est pas pour dépendre d’une plateforme. Je sais que c’est plus facile à dire qu’à faire, mais ne dit-on pas que la chance sourit aux audacieux ?

Partager sur facebook
Facebook
Partager sur google
Google+
Partager sur twitter
Twitter
Partager sur linkedin
LinkedIn
Partager sur pinterest
Pinterest
chat
Add a comment
keyboard_arrow_up